Vous vous sentez submergée ? Les conseils d’Aurore Rosello
Publié le lundi 1er octobre 2018 par Celine Lieffroy | 4 commentaires
Classé dans : Motivation - Organisation - Travailler à domicile - Objectifs -

Aurore aide les femmes à affirmer qui elles sont réellement en leur apprenant à cultiver une énergie saine et régulière et un mental en acier.

Je l’ai rencontrée au sein du réseau Femmes de Bretagne, et nous avons eu plusieurs fois l’occasion d’échanger, et même d’animer un atelier ensemble autour du blogging.

Je vous invite à découvrir son blog « La femme que je veux être »

Et à rejoindre son groupe Facebook « J’aime ma boite, j’aime pas m’user »

Sa dernière lettre d’information était consacrée à la gestion du temps et à la perte d’énergie qui pouvait découler d’une mauvaise organisation
Ce sujet m’a interpellé, car je le croise très souvent dans mes échanges avec les télésecrétaires…

Voici ce qu’elle écrivait dans son mail :

« Au début, je ne savais jamais vraiment par où commencer. Je me sentais submergée. Je croulais sous une multitude d’idées et je me jetais à droite et à gauche.
Je passais toujours plus de temps que prévu sur tout ce que j’avais à faire, ma To Do List était interminable.
 »

Vous sentez-vous concernée ?

Pour aller plus loin dans cette problématique qui concerne beaucoup d’entre nous, j’ai sollicité Aurore pour qu’elle réponde à quelques-unes de mes questions…

Je la remercie d’avoir accepté d’y répondre pour Croquefeuille :-)

Bonjour Aurore, Peux-tu commercer par te présenter rapidement ?

Bonjour Céline, et Bonjour aux lectrices de Croquefeuille. Je suis ravie d’être ici !
Je vis en Bretagne depuis quatre ans. Avant j’étais à Paris. Après, je ne sais pas :-)

Je me suis formée à la naturopathie en 2014-2015, et puis j’ai créé mon job actuel.
Parce que je crois au potentiel infini des femmes. Je crois qu’en se libérant de nos peurs et de nos croyances limitantes, on peut éveiller davantage de consciences. On peut contribuer à transmettre une planète plus juste à nos enfants.
Aujourd’hui, j’aide les femmes entrepreneures et dirigeantes d’entreprise à améliorer leur posture professionnelle, leur état d’esprit et leur énergie pour les aider à atteindre leurs objectifs.
Je travaille avec des femmes passionnées, ambitieuses et de nature hypersensible.

Tes clientes sont-elles souvent confrontées à cette problématique de la gestion du temps ?

Oui tout à fait, mes clientes sont toujours confrontées à cette problématique. Au moins à un moment donné. D’ailleurs, qui ne l’est pas ?
Ce qui revient le plus souvent, c’est :

  • « comment trouver un équilibre entre vie pro et vie perso »
  • « comment faire face au manque de temps »
  • « comment arrêter de procrastiner »
  • « comment réussir à ne rien rater, réussir à me tenir au courant de toute l’actualité dans mon domaine »
  • etc.
    Toutes ces questions fréquentes relèvent de la gestion du temps. Et plus largement, à mon sens, cela parle de notre manière d’appréhender la vie.

On voudrait être sur tous les fronts, ne rien louper, être sûre de ne pas se planter, profiter à fond… Mais souvent, nous sommes happées soit par ce qui s’est passé, soit par ce qui va se passer, ou les deux. Et on oublie d’être pleinement dans le moment présent. Du coup, on a cette impression hyper énervante et frustrante que le temps nous glisse entre les doigts.

Dans cet article, tu expliques que 30 % des femmes entrepreneures baissent les bras dans les trois ans du fait du manque de régularité. Est-ce que tu peux revenir là-dessus ?

Nous sommes des femmes. On fluctue. Au gré de notre cycle hormonal, des évènements extérieurs, de nos émotions, de la lune, de la météo, de la fatigue…
Et si on se laisse mener par le bout du nez par ces fluctuations d’énergie, on peut manquer de régularité dans notre travail et dans le développement de notre activité. « Régularité » qui est, selon moi, une grande clé du succès d’une entreprise.

Et d’ailleurs, ce n’est pas simple d’être « régulière ». Encore moins quand on travaille comme solo-entrepreneure et de chez soi. Mais ça s’apprend. Par exemple en renforçant notre posture professionnelle, notre mental et notre niveau d’énergie.

Alors, quels sont tes (premiers) conseils pour gagner en productivité ? Par où commencer ?

Je dirais : respecter ses rythmes et ses besoins vitaux, méditer, travailler sur soi…
À l’heure actuelle, ce que j’ai trouvé de plus puissant, de plus rapide et de plus fructueux pour croitre personnellement et professionnellement, c’est d’améliorer sa relation à l’argent.

Tu proposes un atelier pour optimiser ses actions en fonction de son cycle hormonal. Peux-tu nous expliquer le rapport avec la productivité ?

On sait à peu près toutes identifier un changement plus ou moins radical d’humeur et d’énergie juste avant nos règles et au début de nos règles.
Ce qu’on sait moins, c’est que notre énergie et nos capacités physiques et intellectuelles varient de manière plus subtile tout au long de notre cycle hormonal.
Quand on maîtrise cela (et c’est ce que je transmets avec l’atelier en ligne #ovairebookée que tu évoques dans ta question, Céline), on peut optimiser toutes nos actions d’entrepreneure, arrêter de se mettre une pression inutile et arrêter de culpabiliser.
On peut être mille fois mieux organisée quand on sait anticiper nos fluctuations d’énergie.
On peut être plus efficace et plus productive dans notre cœur de métier, dans nos actions de vente et de communication, dans notre recherche de clients, dans l’administration de notre activité, etc.

Finalement, si j’ai bien compris, notre productivité dépend non seulement de notre organisation (matérielle, j’ai envie de dire), mais aussi de nos émotions liées à nos cycles. C’est ça ?

À mon sens, notre productivité dépend essentiellement de cela (organisation et émotions), mais aussi de ce qu’on mange, de ce qu’on vit, de l’influence de la lune pour celles qui y sont sensibles, de la lumière et de la température, de la qualité de son sommeil, du tempérament de nos enfants, de ce qu’on voit à la télé ou de ce qu’on entend à la radio.

Personnellement, je ne préfère pas regarder la télé à cause de mon hypersensibilité.
Je ne veux pas prendre le risque d’être affectée par des images que je n’ai pas choisies pleinement. Parfois, j’écoute les informations à la radio, mais je sais que c’est un risque :-)
Ce matin, par exemple, en écoutant France Inter dans ma voiture, j’ai entendu Nicolas Hulot dire qu’il quittait le gouvernement. J’ai pleuré en conduisant et la moitié de ma journée a été teintée d’un voile de tristesse qui impacte forcément ma manière de travailler et ma productivité.
Nous sommes des êtres vivants donc complexes, n’est-ce pas ?

Et pour toi, cela a fonctionné ? Aujourd’hui, tu es plus organisée ?

Tout ce dont je parle, et tout ce que je propose aux personnes qui travaillent avec moi, je l’ai expérimenté et cela fonctionne pour moi.
Ça ne fait pas de ce que je transmets un gage de réussite pour tout le monde ! Mais c’est une manière de faire.
Eh oui, je suis plus organisée, plus efficace, ma boîte se développe de jour en jour.
Je fête d’ailleurs ses trois ans d’existence fin septembre et je prévois d’en créer une deuxième !

Veux-tu ajouter quelque chose ?

Mon petit mantra pour les moments où je me mets la pression :-)

« Chaque jour, je m’apporte de l’amour et de l’indulgence »

Et merci, Céline, de m’avoir donné la parole !

Pour en savoir plus : https://www.lafemmequejeveuxetre.com/

Commentaires
Le lundi 5 novembre 2018 à 10h32

Merci à vous deux pour cet article. Je me sens concernée par celui-ci. Je vais consulter également le site/blog d’Aurore.
Valérie

:::::::::::::::::::::::::::::::::::::::: Répondre à ce message ::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::
Le lundi 8 octobre 2018 à 09h15

Merci pour cet article très intéressant ! Il est vrai que nous oublions souvent d’écouter notre corps, nos émotions…
Etre en harmonie avec soi-même devrait être notre priorité chaque jour.

:::::::::::::::::::::::::::::::::::::::: Répondre à ce message ::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::
Le vendredi 5 octobre 2018 à 13h31

Merci Céline et Aurore pour cet article. C’est vraiment très intéressant. Je vais voir de ce pas le blog d’Aurore.

:::::::::::::::::::::::::::::::::::::::: Répondre à ce message ::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::
Le vendredi 5 octobre 2018 à 11h11

Merci pour cet article !
j’allais renoncer à prendre 2 heures de temps pour participer à un cours de yoga du rire qui me fait d’habitude beaucoup de bien ! Votre article me met juste le nez dans ce que j’évite de voir... il ne sert à rien de me "punir" parce que ce matin, je n’ai pas assez avancé : ces deux heures me rendront plus productive et efficace... après !

:::::::::::::::::::::::::::::::::::::::: Répondre à ce message ::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::
Laisser un commentaire
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)