4 étapes à prévoir avant de se lancer comme secrétaire indépendante
Publié le mardi 27 novembre 2018 par Celine Lieffroy | 10 commentaires
Classé dans : Se lancer - Motivation - Accompagnement - Objectifs -

Vous souhaitez vous lancer comme secrétaire freelance, secrétaire à domicile, télésecrétaire…
L’objectif de cet article est de vous aider à passer « de l’idée au projet ».

Nombreuses sont les personnes qui rêvent de devenir secrétaire indépendante… un jour… mais qui ne passent jamais à l’action faute de se projeter dans la réalité de ce rêve.

Je vous propose 4 étapes pour vous aider à vous y projeter.
Si vous les suivez, vous allez vous retrouver dans l’action sans même vous en être rendu compte !

1°/ Formalisez vos motivations : Pourquoi voulez-vous devenir secrétaire indépendante ?

L’idée de cette première étape est de sonder vos envies, vos objectifs, vos motivations, et de les formaliser.
Ce sera votre moteur pour avancer dans votre projet.
Ne négligez pas cette étape !

Les motivations pour devenir secrétaire freelance ou télésecrétaire sont variées et propres à chacun.e :

parce qu’on veut être son propre patron
parce qu’on veut travailler à son domicile
parce qu’on doit faire face à des problèmes de santé ou à un handicap
parce qu’on veut mieux pouvoir concilier sa vie professionnelle et familiale
parce qu’on ne trouve plus de travail dans sa région
etc.

Il est important de prendre ce temps d’introspection pour sonder ces raisons pour lesquelles vous avez l’impression de vouloir devenir secrétaire indépendante…

Je dis l’impression, parce qu’en réalité, ce n’est pas toujours le cas…

Je m’en rends parfaitement compte dans le cadre des échanges que je peux avoir avec les personnes qui souhaitent se lancer.

Certaines y renoncent, parce que finalement :

  • Oui, elles aimeraient être plus autonomes dans leur travail, mais pas aller chercher des missions…
  • Oui, elles aimeraient pouvoir passer plus de temps avec leurs enfants, mais pas rester toute la journée à la maison…
  • Oui, elles aimeraient se lancer ce défi, mais pas en renonçant au confort (ou au besoin) d’un salaire tous les fins de mois…

Pour cette étape, je vous conseille de travailler par écrit pour garder une trace de vos réflexions et surtout les matérialiser.
Cela vous permettra aussi d’y revenir…

Prenez une ou deux heures pour vous, et posez-vous honnêtement la question de vos motivations :

Pourquoi voulez-vous devenir secrétaire freelance ?
Qu’est-ce qui vous attire ?
Quels sont vos objectifs ?
Pensez-vous vraiment que ce soit la meilleure option pour répondre à vos motivations ?

Par exemple, si vous en avez simplement marre de votre emploi actuel, que vous vous ennuyez, que votre responsable est devenu pour vous insupportable, vous pourriez tout simplement changer de poste, chercher un autre emploi…

Pour l’instant, ne vous arrêtez pas trop sur les freins, car cela limiterait ou auto-censurerait votre réflexion sur vos motivations. Nous en parlerons après.

Prenez du temps pour cette première séance, puis revenez-y plus tard.

Pourquoi ?
Parce que certaines motivations sont évidentes, et d’autres moins, et pourtant elles sont tout aussi importantes

Parmi ces motivations, certaines sont impérieuses et vous boosteront pour réussir votre projet.

Par exemple, je me suis moi-même lancée comme secrétaire freelance (en 2009), parce que je ne voulais plus être salariée.
Je voulais être autonome, me lancer mes propres défis et choisir les moyens de les réaliser.
Le dépôt de bilan de ma librairie n’avait pas émoussé cette motivation. Après un CDD de 6 mois me permettant de m’ouvrir quelques mois de chômage, j’ai aussitôt recréé une activité comme télésecrétaire.

D’autres motivations s’appuient sur une vision erronée de l’exercice du métier de secrétaire freelance, et il conviendra de les confronter à une étude plus poussée de la réalité.

Par exemple, il m’arrive d’être sollicitée par des personnes dont la motivation première pour se lancer comme secrétaire à domicile est d’être disponible pour leurs jeunes enfants.
Elles entendent pouvoir travailler sur les créneaux écoles et crèches – pour peu qu’elles acceptent de mettre leur bébé en crèche – et un peu le soir, voire parfois le week-end si le papa est disponible.
Cependant, elles ont également une motivation qui n’est pas exprimée, mais qui est de se dégager le même salaire que lorsqu’elles étaient salariées…
Or, dans la plupart des cas, ces deux motivations ne sont pas compatibles.

Une bonne manière de sonder vos motivations est de suivre ce petit programme par mail :

Vous inscrire au programme de questions en 7 jours...

===> Êtes-vous prête à vous lancer comme secrétaire indépendante ?

À la fin de cette étape, vous devez pouvoir énoncer clairement et honnêtement vos objectifs et les raisons pour lesquelles vous souhaitez devenir secrétaire indépendante.

2°/ Prévenez votre entourage et répondez à leurs questions

Afin de sonder vos motivations, je vous conseille de parler d’ores et déjà de votre projet le plus largement autour de vous : conjoint, famille, ami.e.s, collègues...

À ce stade, cela n’engage à rien, puisque vous n’êtes pas encore décidée, mais cela ne manquera pas de susciter des réactions intéressantes de leur part.

Cette transparence sur vos intentions – même encore incertaines – aura l’avantage dans un avenir plus ou moins proche :

>>> De préparer votre entourage au changement et de le rassurer, que ce soit au niveau familial ou professionnel.

Votre patron ou votre responsable ne sera pas étonné que vous lui parliez de rupture conventionnelle, puisqu’il connaissait votre envie ou en avait entendu parler.

>>> D’être à l’écoute des freins et objections qui ne manqueront pas d’être exprimés par votre entourage...

Certains ne feront que répondre à leurs propres peurs
D’autres soulèveront peut-être de vraies difficultés potentielles dont il faudra tenir compte dans votre projet

Prendre le temps de répondre à ces objections – pas forcément du tac au tac, mais en prenant le temps d’aller chercher des arguments et des informations les confortant – vous aidera à renforcer votre détermination vis-à-vis de votre projet.
En cherchant à convaincre votre entourage du bien-fondé de votre démarche, vous ne manquerez pas de renforcer votre propre conviction :-)

Il est également possible que certaines personnes de votre entourage cherchent à vous aider… Il serait dommage de passer à côté de cette aide en taisant vos aspirations à la création de votre propre activité de secrétaire indépendante.

Là encore, je vous encourage fortement de vous inscrire – si ce n‘est pas déjà fait – au programme cité plus haut : « êtes-vous prêt.e à vous lancer comme secrétaire indépendante ? »

Il s’agira de prendre en compte non seulement vos objectifs et motivations, mais également vos contraintes familiales et financières, ainsi que vos atouts et faiblesses pour ce projet.

À la fin de cette étape, vous devriez être capable de connaître vos freins et vos faiblesses, et de pouvoir les mesurer à vos motivations et vos points forts.

3°/ Projetez-vous et passez à l’action

Parler de son projet, c’est déjà s’y projeter !

Mais pour s’y projeter, il va falloir avancer doucement sur le chemin de ce qu’on appelle l’étude du marché en recherchant toutes les informations utiles sur le métier de secrétaire indépendante : les prestations, les clients, les tarifs, les statuts possibles, le vocabulaire utilisé, les modes de prospection, la règlementation…

Ces informations vous les trouverez certainement d’abord sur internet :

- Sur le site de l’AFE
- Sur Croquefeuille…
- Sur lexiris.fr
- Sur les sites de secrétaires indépendantes en exercice…

Ce ne sont que des exemples.

C’est lors de cette première recherche, par exemple, que je me suis rendu compte à l’époque où je réfléchissais sur mon projet de devenir secrétaire freelance que je ne pourrai pas proposer, comme je l’avais imaginé au départ, des prestations de saisie comptable pour les TPE et artisans.

Cette première recherche a pour objectif de vous donner des pistes quant aux réalités du métier de secrétaire indépendante.
Mais attention à toujours bien vérifier vos sources et croiser vos informations via des sites officiels, comme le site service-public.fr ou celui de Bercy.

Pour nourrir vos réflexions, vous pouvez également :

=> Télécharger les résultats de la dernière enquête sur le métier de secrétaire indépendante
=> Lire ou relire les témoignages sur Croquefeuille

Pour aller encore plus loin, et :

  • vous rendre compte de la réalité quotidienne des secrétaires freelances, en projet ou en exercice, à différents stades de leur développement…
  • de ce qu’elles ne peuvent pas dire sur leur site internet ou un forum public…
  • poser toutes les questions qui vous passent par la tête au moment opportun…

Vous aurez sans doute intérêt à nous rejoindre sur le forum des secrétaires indépendantes en faisant l’acquisition du Pack installation.

Le Pack vous permettra de répondre à la plupart des questions que vous vous posez déjà ou que vous aurez à vous poser dans le cadre de ce projet :

Par où commencer ?
Pourrais-je vivre de mon activité ?
Comment quitter mon emploi ?
Comment définir mon offre ?
Quels clients cibler ?
Quel est l’investissement nécessaire ?
Comment calculer mes tarifs ?
Quel statut choisir ?
Quelles sont les démarches comptables et fiscales ?
Comment trouver des missions ?
Comment me faire connaître ?
Comment éviter les impayés ?
Etc., etc.

À la fin de cette étape, vous devez tout savoir (ou presque) sur le métier de secrétaire indépendante, et notamment les prestations proposées, les tarifs, les modes de fonctionnement, les pièges à éviter…

4°/ Allez chercher de l’aide. Ne restez pas seule !

À ce stade du projet, il me paraît essentiel d’exposer votre idée, de la présenter à l’extérieur.

Vous l’aurez déjà expliquée à vos proches, il conviendra maintenant de la défendre face à des professionnels de la création.

>> Là encore, vous trouverez des gens pour vous décourager.
>> Là encore, il est important d’écouter ce qu’on vous dira, mais sans forcément tout prendre au pied de la lettre.

Au final, les conseillers à la création d’entreprise sont rarement eux-mêmes des entrepreneurs et ils sont souvent arc-boutés sur les risques.

Quels sont les organismes à consulter ?

Vous en avez la liste sur le site de l’AFE, voire sur le portail de votre région ou de votre département consacré à la création d’entreprise.

Ça peut être la chambre de commerce, la chambre des métiers, une boutique de gestion ou encore des organismes plus spécifiques, mandatés par Pôle emploi, par exemple.

Sur Croquefeuille : https://croquefeuille.fr/?+-Accompagnement-+

Pour ma part, j’avais par exemple consulté la MDEE du 13ème à Paris qui m’avait orientée vers Coopaname.

Être accompagnée dans son projet permet :

  • D’adopter une méthodologie de projet éprouvée avec des étapes
  • D’éviter de trop procrastiner en ne sachant pas par où commencer
  • De s’astreindre à avancer dans ses démarches entre deux RDV

En effet, le plus gros risque pour une secrétaire indépendante est de se retrouver isolée :

- Ne pas avoir de réponse aux questions qui se bousculent au portillon
- Ne pas savoir comment réagir au mieux à une situation
- Être soutenue, mais pas forcément aidée par son entourage
- Laisser filer le temps sans vraiment avancer, et se décourager…

En outre, rejoindre un réseau comme le forum des secrétaires indépendantes permet :

- De briser la solitude en pouvant papoter avec des « collègues », se rebooster
- De pouvoir être comprises par des gens qui sont passés par les mêmes étapes
- De monter en compétences grâce aux échanges et à l’enrichissement mutuel
- De faire une veille sur son secteur d’activité et de connaître les dernières actualités
- D’éviter les pièges en voyant par où les autres sont passées
- De pouvoir poser ses questions au moment où vous en avez besoin…

L’objectif de cette dernière étape est de sécuriser votre projet afin de vous donner les moyens de réussir !

Vous pouvez bien sûr compléter ces 4 étapes en apportant votre témoignage en commentaire…

Commentaires
Le mercredi 20 décembre 2017 à 12h00

Bonjour

Merci pour cet article. J’en suis à l’étape de prise de renseignements auprès des organismes car je ne parviens pas à déterminer le domaine de l’activité. La CCI m’envoie vers la chambre des métiers qui me renvoie vers la CCI puis qui m’envoie vers l’Urssaf qui me renvoie vers la chambre des métiers .... bref je ne m’en sors pas. Pourriez-vous préciser le domaine d’activité pour les assistantes indépendantes (création de tableaux, graphiques, présentations, courriers sur Office, organisation d’évènements, gestion d’agenda, aide au recrutement, recherches internet, réalisation d’études et d’analyses, ...) ? Merci pour votre aide, sabrina

:::::::::::::::::::::::::::::::::::::::: Répondre à ce message ::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::
Le jeudi 21 décembre 2017 à 06h39

Bonjour Sabrina,
Les organismes consulaires ne sont malheureusement pas toujours au fait des spécificités de nos métiers, mais les secrétaires indépendantes doivent aujourd’hui s’inscrire à la chambre des métiers (même si cela peut ne pas paraître logique).

:::::::::::::::::::::::::::::::::::::::: Répondre à ce message ::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::
Le mercredi 13 décembre 2017 à 10h51

Bonjour,

Merci pour vos nombreux articles et témoignages ...

Je suis actuellement en cours de réflexion pour monter mon entreprise de télésecrétariat, près de Nancy (Est de la France).
Pour cela, je bénéfice d’un accompagnement personnalisé et de cours théoriques quant à la création d’entreprise.
J’ai une formation initiale en secrétariat médical (bac SMS). Pendant plusieurs années, j’ai été cadre dans une structure où j’encadrai une équipe d’agents administratifs, sur deux sites géographiques.
A ce jour, je souhaite me lancer dans l’aventure de la création d’entreprise. J’ai commencé mon étude de marché et j’avance dans mes recherches...
Je pense cibler ma prestation autour de la gestion du standard téléphonique et de la prospection téléphonique. Cette prestation s’adresserait aux PME, ainsi qu’aux professions paramédicales. J’exercerai à mon domicile.
Pour ce faire, je souhaite obtenir des infos très concrètes sur la mise en place des transferts d’appels. Avez-vous des conseils quant à l’achat d’un standard téléphonique ? Quel critères dois-je prendre en compte pour acquérir du matériel de qualité ? Dois-je faire appel à une personne ressource pour la mise en place de ce standard ?

En vous remerciant à l’avance pour vos réponses...

Virginie

:::::::::::::::::::::::::::::::::::::::: Répondre à ce message ::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::
Le jeudi 21 décembre 2017 à 06h49

Bonjour Virginie,
Vous trouverez une partie des réponses à vos questions sur le blog dans la partie « Permanence téléphonique »

:::::::::::::::::::::::::::::::::::::::: Répondre à ce message ::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::
Le samedi 21 octobre 2017 à 12h48

Bonjour et merci pour ce billet 😊
Vous dites que vous aviez imaginé au depart de faire de la saisie comptable pour des pme et artisans... mais que ce n etait pas possible : sauriez vous me dire pourquoi ?
Merci

:::::::::::::::::::::::::::::::::::::::: Répondre à ce message ::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::
Le lundi 23 octobre 2017 à 09h14

Merci pour votre commentaire Laeti.
Vous trouverez ici la réponse à votre question dans cet article...

:::::::::::::::::::::::::::::::::::::::: Répondre à ce message ::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::
Le mardi 15 septembre 2015 à 00h09

Bonjour,
Vos informations sur le métier de télé secrétaire m’a été d’une grande aide concernant la réflexion sur mon projet ; Je tiens à vous remercier pour tout ces précieux renseignements.
Je souhaiterai m’installer en tant que télé secrétaire indépendante. Durant 3 ans, j’ai exercé en tant que secrétaire polyvalente (autodidacte) au sein d’un service socio juridique. Pour plus d’expérience je veux tenter une poste en contrat de professionnalisation sur plate forme ou autre (dès que c’est du secrétariat). Est ce une bonne idée ? d’après mes lectures, les secrétaires qui se sont installés à leurs compte ont une grande expérience dans le domaine.
Par avance merci pour votre réponse.

:::::::::::::::::::::::::::::::::::::::: Répondre à ce message ::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::
Le samedi 7 février 2015 à 18h02

Merci Céline pour toutes les informations et conseils que tu transmets si généreusement !
Ton site est bien sûr en bookmark.

Assistante de direction pendant plus de 25 ans ;
à la recherche d’emploi depuis 3 ans ; belge ;
je suis actuellement des modules de formation pour devenir indépendante.
Je pense par la suite essayer la couveuse.

Constates-tu beaucoup de différences par rapport à la Belgique ?

:::::::::::::::::::::::::::::::::::::::: Répondre à ce message ::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::
Le mercredi 14 janvier 2015 à 23h13

j’étais pendant plus de vingt ans,travailleur indépendant,je faisais moi même mes factures ,comme transporteur et comme taxi,je suis maintenant salarié dans l’entreprise qui m’a racheté,mais maintenant je voudrais faire du secrétariat à domicile

:::::::::::::::::::::::::::::::::::::::: Répondre à ce message ::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::
Le jeudi 24 avril 2014 à 21h01

Bonsoir,

Quel bon article merci beaucoup. Je suis justement en période de préparation en vue de devenir télé secrétaire.
Au cours de votre article vous dites que lors de vos recherches vous aviez compris que vous ne pourriez pas proposer des prestations de saisies comptables aux artisans et TPE.
Quels sont les arguments qui vous ont mené à cette conclusion ?

Votre blog est d’ores et déjà dans mes favoris et je m’en vais de ce pas dévorer vos articles !

Bonne soirée
Caroline

:::::::::::::::::::::::::::::::::::::::: Répondre à ce message ::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::
Le dimanche 27 avril 2014 à 10h43

Merci pour votre commentaire, Caroline.
Concernant votre question sur la compta, je vous renvoie à cet article :
http://www.croquefeuille.fr/?secretaire-independante-comptabilite

:::::::::::::::::::::::::::::::::::::::: Répondre à ce message ::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::
Le mercredi 9 octobre 2013 à 22h10

Bonjour,
Je trouve votre article très utile. Pour ma part j’aimerai des conseils sur l’éventuelle création d’un site internet. Des sites utiles, le coût, etc..
Merci.

:::::::::::::::::::::::::::::::::::::::: Répondre à ce message ::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::
Le vendredi 11 octobre 2013 à 09h12

Bonjour Laetitia,

Je vous renvoie vers cet article :
http://www.croquefeuille.fr/?Comment-faire-son-site-internet

Je reste par ailleurs à votre disposition pour répondre à vos questions.

:::::::::::::::::::::::::::::::::::::::: Répondre à ce message ::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::
Le jeudi 3 octobre 2013 à 10h40

Bonjour,

Merci pour cet article, et ces précieux conseils, j’en suis à l’étape 1, l’envie m’est venue hier à peine !

Je pensais faire une formation en compta gestion, justement pour proposer des services de petite comptabilité, mais j’ai lu que ce n’est pas possible...pourquoi ?

A ma connaissance de nombreuses petites sociétés ou artisans font appel à une société de comptabilité et paye un abonnement mensuel pour bénéficier des travaux de compta, et d’ailleurs ces cabinets se chargent même de rédiger statuts et divers actes juridiques...

Je garde votre blog en favoris !!

Au plaisir de vous lire !

:::::::::::::::::::::::::::::::::::::::: Répondre à ce message ::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::
Le lundi 7 octobre 2013 à 09h00

Bonjour Fatiha,

Une partie de la réponse à votre question se trouve dans cet article :
http://www.croquefeuille.fr/?secretaire-independante-comptabilite

Je reste par ailleurs à votre disposition pour répondre à vos questions.

:::::::::::::::::::::::::::::::::::::::: Répondre à ce message ::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::
Le jeudi 23 mai 2013 à 12h30

Article très complet qui reprend clairement les étapes. Il est nécessaire que toute personne en souhait d’accéder à l’indépendance effectue un minimum de démarches personnelles : se connaître et prendre du recul sur soi, recherches internet, déplacements locaux, rencontres pour éventuelles collaborations.
Avant de me lancer dans l’indépendance, j’avais réalisé un rétroplanning que j’ai repris sur ce lien.
http://vousetk.blogspot.fr/2013/04/du-projet-la-creation-dune-activite.html

:::::::::::::::::::::::::::::::::::::::: Répondre à ce message ::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::
Laisser un commentaire
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)